Le premier pas du voyage…

Dans Getting Things Done, David Allen propose d’essayer, à un moment donné de prendre du recul et d’adopter une vue depuis 10000 pieds, sur sa propre vie. Comme en avion, dès que l’on prend de l’altitude, les détails s’estompent, mais les lignes se dessinent, les grandes formes du paysage s’assemblent, la vue d’ensemble du paysage se simplifie, devient plus abstraite, offerte au regard d’un seul tenant permet de se l’approprier, d’imaginer, de se projeter dans l’espace mais aussi le temps. Elle rend visible, ce qui auparavant était invisible. Une vue depuis 10000 pieds…