8 clés pour communiquer efficacement

Ecrit par Mathieu Jehanno le 12 novembre 2009 dans Articles - Pas de commentaire

Communiquer ou crierCet article est une adaptation de « Eight Keys To Being An Effective Communicator«  de Steve Gewecke, retranscrit ici avec son aimable accord. 

Avez-vous déjà ressenti que vous aviez beaucoup de choses à dire pour présenter votre produit, votre service, mais que ça tombait dans l’oreille d’un sourd ?

Beaucoup de personnes, dont moi quelques fois, se sentent ainsi démunies de temps à autre. Nous vivons dans un monde où le marketing, la promotion et la publicité peuvent rendre sourds et il devient difficile de se faire entendre.

AInsi, lorsque vous avez cun moment d’attention de la part de votre prospect, vous devez communiquer très efficacement pour avoir un impact et qu’il se rappelle de votre message.

Il ne s’agit pas de déballer le maximum de contenu à votre prospect. Une stratégie réfléchie s’impose, c’est pourquoi il est utile de connaitre les 8 clés pour communiquer efficacement, que ce soit quand vous créez votre site internet, votre profil sur un réseau social, ou que vous participez à une conférence, ou même pour un simple coup de téléphone…

  1. Réfléchissez toujours avec le point de vue du prospect et pas seulement le votre. Ne présumez pas que votre prospect connaisse votre produit, ses qualités et quel est son intérêt. Utilisez un vocabulaire simple, avec le moins de jargon possible.
  2. Suivre le chemin de la moindre résistance. Il est toujours plus difficile de changer les habitudes que de construire sur ce qui existe déjà. Trouver une façon de renforcer un aspect déjà assimilé mène plus facilement à une vente. Il est nécessaire d’accepter les gens comme ils sont et de rechercher l’évolution la plus aisé dans leur comportement pour leur permettre de faire le pas nécessaire. Le client a toujours raison.
  3. Soyez non seulement logique mais également psychologiqueUn être humain est à la fois logique et émotif. Mais c’est l’émotion qui dirige l’attitude et le comportement. Le comportement est le résultat des peurs et des désirs. Quand le désir excède la peur, on agit. Le but d’un argumentaire commercial est d’augmenter le désir et de réduire la peur. En résumé, choisissez les mots les plus forts en émotion. Un exemple : « prouvé » est plus fort émotionnellement que « sécurisé ».
  4. Organisez l’information autour d’une idée ou d’un thèmeOrganisez votre contenu en vous basant sur une idée simple plutôt que de surcharger votre prospect avec trop d’information. Ne perdez pas l’information essentielle dans une liste. Le titre, l’ouverture, le début du discours : voilà ce qui est essentiel.
  5. Démarrez la conversation, ne cherchez pas à impressionner mais à exprimerLorsque vous rédigez, utilisez également un style d’une conversation orale. Utiliser des mots de quatre syllabes et plus n’est pas nécessaire. « Simple et authentique » : voilà la clé d’un discours clair. Une façon de vous tester est de lire à voix haute et de juger du résultat.
  6. Moins c’est plusUn lecteur ne vous laisse que quelques secondes pour faire vos preuves et juge très vite si le contenu l’intéresse. En utilisant des phrases courtes,  structurées en paragraphe, avec les mots clés en gras, vous facilitez la lecture. Ne pas hésiter à résumer ses pensées. Rappelez-vous, les gens ne lisent plus, ils scannent le texte…
  7. Utilisez un langage imagéUtilisez des mots qui forment une image dans l’esprit de vos prospects. Ne soyez pas vague, utilisez un vocabulaire simple, mais spécifique et concret dans la description de votre offre.
  8. N’exagérez pas dans votre offre et valider tous les élémentsLes gens ne sont pas intéressés par un « coup de pub » et évaluent mieux une offre qui s’appuie sur des éléments concrets. Ce qui peut vraiment faire la différence, c’est une recommandation d’un tiers, qui est bien mieux valorisée qu’une publicité. Les gens font difficilement confiance, il faut la gagner et trouver les preuves qui vont établir cette confiance.

Le marketing de nos jours doit aller plus loin que la promotion d’une coquille vide. Il est nécessaire de comprendre son public et comment communiquer efficacement avec lui en utilisant les principes ci-dessus.

Alors si votre communication n’atteint pas les objectifs fixés, c’est le moment de tester une nouvelle approche…

Et vous, quelle stratégie de communication avez-vous mis en oeuvre et qui a bien fonctionné, ou contraire n’a pas été une réussite ?