L’éducation à la croisées des chemins

Ecrit par Mathieu Jehanno le 5 octobre 2009 dans Articles - Pas de commentaire
2009-08-17 Education Crossroads

Image by Martin Whitmore via Flickr

Ce billet est une traduction de « Education at the crossroads » du blog de Seth Godin, avec son aimable accord.

Celui qui souhaite dispenser une éducation supérieure doit répondre non pas à une, mais à trois questions.

Cette éducation doit-elle être largement diffusée ou rare ?

Le MIT et Stanford ont commencé à proposer gratuitement leurs cours sur Internet. Le coût, que celà représente pour eux, est proche de zéro ainsi le partage est aisé. L’éducation devient facile d’accès et en abondance, et donne ainsi à des personnes motivées la chance d’apprendre.

La rareté provient par contre de la taille des classes, du nombre des admissions, des accréditations,  …

Cette éducation doit-elle être gratuite ou chère ?

Wikipédia offre une base de connaissance pour tous, gratuitement. Aussi, Wikipédia se développe et s’enrichit chaque jour.

D’un autre côté, certains cours de droit pour le bareau sont tellement chers que les sites internet qui les proposent n’osent afficher leurs prix.

Le nouvel accès donné au marché de l’éducation (auparavant il était nécessaire d’avoir des campus et d’être présent dans les brochures d’orientation) va provoquer des tentatives tant vers le modèle du gratuit que celui le payant car le nombre d’acteurs dans le domaine de l’éducation va exploser (avant d’imploser).

Si vous pensiez que le déclin des journaux était dramatique, attendez de voir ce qui va se passer pour l’éducation.

Cela doit-il être à propos de l’école ou à propos de l’apprentissage ?

Les écoles ont été prépondérentes pendant longtemps. Une école signifie prise de note, tests, notoriété et respect de standard.

D’un autre côté apprendre constitue bien l’objectif. Apprendre ce n’est pas forcément se soucier du livre d’exercice ou de longues checklists mais comprendre et acquérir des connaissances.

Depuis longtemps, les gens pensaient que l’école était organisée pour favoriser l’apprentissage. Désormais, certaines personnes ont réalisées que les deux activités sont fondamentalement différentes.

Quelles combinaisons ?

Imaginez une école contruite sur la gratuité et sur des ressources abondantes.
Comparez-la à une école basée sur la rareté et des frais de scolarité élevés.

Ou révez d’une combinaison de votre cru.
Un exemple, le MBA proposé récemment par Seth Godin jouait sur la rareté car limité à 9 personnes mais il était gratuit et orienté sur l’apprentissage.

Le « gratuit » peut également générer de l’argent. Avec des cours gratuits on peut vendre, par exemple, un programme spécifique, un tutoriel personnalisé,  ou une certification rare. Si un million de personnes suivent votre cours, il suffit que 1% contribue financièrement.

Il y a donc huit combinaisons possible à partir des trois choix proposés et il est fortement propable que chacune sera testée.

A parier, c’est surement la combinaison « apprentissage gratuit et abondant » qui va changer le monde.